Garde espoir car le miracle c’est toi.

Toi, enfant de la lumière.
Toi, fils de la terre.
Toi, souffle de l’univers.
Toi, qui n’a pas de frontières.
Ecoute le chant de la poussière.
Murmurer ton nom stellaire.

Tu Es, Je Suis.
Le jour, la nuit.
Le silence et le bruit.
La graine puis le fruit.
Pas hier mais aujourd’hui.
Le vide te dit oui.
Oui à la Vie.
La Vie qui te fit.

Garde espoir car le miracle c’est toi.

Les arbres poussent en ton nom,
Pour que le vent te chuchotte ces sons,
« Quelle que puisse être ton ascension,
Qu’elle soit le signe d’un abandon. »

Le cours des rivières file entre tes mains,
Pour que leur sang dise en ton sein,
« Quel que soit son dessein,
Qu’il soit l’expression de ma main. »

Essayez et vous Verrez ! →